Comprendre et Estimer le TAEG

Le TAEG, pour Taux Annuel Effectif Global, est un élément essentiel de votre offre de prêt. Définition, modalités de calcul, utilité, meilleur TAEG 2021, arguments de négociation… on vous dit tout !

TAEG : définition

Lorsque vous souscrivez un emprunt – crédit à la consommation ou crédit immobilier – la banque vous fait payer des frais et des intérêts en contrepartie des sommes prêtées. Pour vous permettre d’y voir plus clair, la loi – aux articles L314-1 et suivants du Code de la consommation – introduit la notion de taux annuel effectif global : le fameux TAEG. Exprimé en pourcentage, cet élément inclut dans sa formule de calcul l’ensemble des coûts liés à votre prêt. A même somme empruntée, votre prêt vous coûte d’autant plus cher que le TAEG est élevé.

TAEG et TEG, quelle différence ?

Jusqu’au 30 septembre 2016, on parlait de TEG pour Taux Effectif Global. Le TAEG, anciennement TEG, est plus précis et donc plus fiable : il intègre en effet plus d’éléments au calcul. Autre différence entre TAEG et TEG : le TEG se rapporte au coût mensuel de votre crédit, alors que le TAEG est calculé sur une durée d’un an.

La liste des frais inclus :

Votre TAEG prend en compte le taux d’intérêts bancaires, ainsi que « les frais, les taxes, les commissions ou rémunérations de toute nature, directs ou indirects » dès lors que leur montant est déterminé ou déterminable par la banque au moment de l’édition des offres.

Sont notamment intégrés les coûts suivants :

  • Les frais de dossier : la banque, sauf frais de dossier offerts, facture des frais pour le montage de votre dossier. A noter : les frais de dossier ne sont dus que si votre demande de prêt est acceptée.
  • Les frais d’intermédiaire : il s’agit principalement des frais de courtage, le cas échéant. A noter : les frais d’évaluation du bien par une agence immobilière, le cas échéant, sont également pris en compte.
  • Le coût de votre assurance emprunteur : attention, si vous souscrivez vous-même votre assurance de prêt, auprès d’une compagnie en dehors de la banque, vous devez communiquer les éléments nécessaires pour l’intégration des coûts au TAEG. A défaut de montant connu, votre banque en effet ne peut inclure ce poste de dépense au TAEG.
  • Les frais de garantie : selon que votre prêt est garanti par une hypothèque ou par un organisme de cautionnement, votre banque intègre le coût de la garantie dans le calcul du TAEG. Non applicable pour un crédit à la consommation, bien entendu…
  • Tous autres frais annexes liés à la souscription de votre crédit : il s’agit par exemple des éventuels frais d’ouverture de compte.

Les éléments exclus :

Certains éléments ne sont pas intégrés à votre TAEG, pour la simple raison qu’il s’agit de frais hypothétiques.

  • La vente de votre bien immobilier intervient avant la fin de votre prêt ? Vous pouvez et souhaitez rembourser votre emprunt avant le terme ? Vous payez des indemnités de remboursement anticipé (IRA) conformément à votre contrat de prêt. Ce coût n’est pas inclus au TAEG, car il n’est pas dû d’office. Veillez néanmoins à bien vérifier le taux de vos IRA pour évaluer l’opportunité d’un remboursement anticipé… Sachez en outre que le taux de ces indemnités est un élément de négociation à ne pas négliger.
  • Vous avez besoin de moduler vos échéances ? Le report d’échéances, ou toute autre forme de modulation, peut vous être facturé par la banque indépendamment du TAEG. Là encore, pensez à négocier le coût de ce service !
  • Tout manquement à vos obligations contractuelles est pénalisé. Un retard ou une défaillance dans le remboursement de vos mensualités, notamment, engendrent des frais annexes non inclus au TAEG.

A noter : les frais de notaire, en tout état de cause, ne sont jamais intégrés au TAEG.

Calcul du TAEG

La formule de calcul du TAEG est complexe, rien ne vaut un exemple concret !

Exemple de calcul du TAEG d'un prêt immobilier

Exemples de calcul

Vous avez besoin d’un financement bancaire d’un montant de 100 000 € pour acheter votre maison. Vous obtenez un taux nominal à 1% pour vos intérêts, vous remboursez votre prêt sur 20 ans. Le montant total de vos intérêts, sur 20 ans, s’élève à 10 375 €… hors assurance (20 € par mois), frais de dossier (250 €) et frais de garantie (2 000 €) ! Le coût total de votre crédit immobilier est donc supérieur, en réalité. Pour calculer votre TAEG, la banque inclut alors tous ces frais supplémentaires, lissés sur une année. Vous obtenez ainsi le véritable coût facturé par la banque pour vous financer.

Exemple chiffré pour un crédit à la consommation sur 1 an :

  • Vous empruntez 2 000 € sur 1 an, à un taux d’intérêts de 2% : vous remboursez 2 000 + (2 000 x 2%) = 2 040 € sur un an.
  • Votre banque vous facture 10 € de frais de dossier. En pratique, vous allez donc payer 2 040 € + 10 € = 2 050 €.
  • Les frais de dossier représentent 0,5% de la somme empruntée : votre TAEG est donc de 2% + 0,5% = 2,5%.

Zoom sur le taux de l’usure

La loi précise que le TAEG ne peut pas dépasser le taux de l’usure en vigueur : de quoi parle-t-on ? Le taux d’usure est le taux maximum applicable à votre emprunt, il constitue en quelque sorte un garde-fou à l’attention des établissements bancaires. Et on se réfère au TAEG pour vérifier que le prêt n’est pas usuraire – pour contourner le risque des frais cachés ! La Banque de France publie chaque trimestre le taux d’usure applicable, fonction de la nature et de la durée de votre prêt. Pour information : au 1er janvier 2021, le taux d’usure était fixé à 2,67 % pour un prêt immobilier de plus de 75 000 €, à taux fixe, sur 20 ans et plus.

A quoi sert le taux annuel effectif global ?

Calculez le coût de votre emprunt :

Vous l’avez compris, le TAEG vous permet de mieux comprendre et anticiper le coût total de votre emprunt immobilier. De cette manière, vous pouvez vérifier de manière juste votre capacité à rembourser. Vous pouvez également, sur la base du TAEG, vous assurer de l’opportunité du montage financier envisagé.

Illustration :

  • Vous disposez de fonds personnels importants, mais votre entourage vous recommande de recourir à l’emprunt.
  • En empruntant la totalité des sommes, sans apport personnel autre que le montant nécessaire à payer les frais de notaire, votre emprunt vous coûte 60 000 €.
  • Grâce au TAEG, vous prenez conscience de la charge financière liée au crédit. Vous déciderez peut-être d’affecter davantage d’apport personnel pour réduire les coûts…

Comparez efficacement les offres de crédit :

Calcul et comparaison des TAEG

L’utilité majeure du TAEG réside dans la comparaison des propositions émises par les banques. Lorsque vous recourez à un financement bancaire, vous sollicitez bien entendu plusieurs établissements. Pour mettre toutes les chances de votre côté d’obtenir les fonds, mais aussi pour mettre les banques en concurrence ! Si vos revenus et/ou votre profil sont attractifs, fort à parier que les banques souhaiteront vous compter parmi leurs clients… A cet effet, elles ne manqueront pas de vous faire des propositions les plus intéressantes possibles – et donc les moins chères.

Une fois les propositions en main, comparez les TAEG. C’est sur cette base que vous pouvez choisir le crédit le moins cher. Certains établissements en effet proposent des intérêts nominaux bas… qu’ils compensent avec des coûts annexes (frais de dossier, garanties, assurances) plus élevés ! Le TAEG vous permet alors de lire entre les lignes, d’un simple coup d’œil !

A noter : la mention du TAEG dans les offres et contrats de prêt immobilier est une obligation légale à la charge des établissements prêteurs.

Obtenez le meilleur TAEG pour votre projet immobilier en 2021

De nombreux sites divulguent, sur observation du marché, les meilleurs taux de crédit immobilier à date, par durée et par montant d’emprunt. Attention, vérifiez que les taux affichés constituent le TAEG et non le taux d’intérêts nominal… La plupart des baromètres en effet mentionnent les taux hors assurance : l’information est beaucoup moins pertinente dans ce cas.

A noter : au 4ème trimestre 2020, la Banque de France révélait un TAEG moyen de 2% pour un prêt immobilier sur 20 ans et plus.

Négociez auprès des banques !

Pour obtenir le meilleur TAEG en 2021, n’hésitez pas à mettre les banques en concurrence, et à négocier. Vous pourrez par exemple vous engager à domicilier vos comptes courants et ceux de vos enfants dans l’établissement qui vous accordera le prêt. Pensez en outre à fournir les meilleures garanties, pour assurer à la banque que vous rembourserez votre emprunt sans difficultés. L’apport du courtier immobilier peut se révéler précieux dans le cadre des négociations : le courtier est en effet aguerri à la technique, et dispose d’une plus grande marge de manœuvre. Si vous faites appel à un courtier en contrepartie, votre TAEG est augmenté de ses honoraires d’intermédiation… Arbitrez correctement !

Comment faire baisser votre TAEG ?

Au-delà des négociations – ou de la renégociation en cas de crédit en cours – certains éléments peuvent faire baisser le TAEG. Vous pouvez par exemple vous contenter (à vos risques) de souscrire les garanties minimales pour votre assurance emprunteur. En matière d’assurance, sachez en outre que vous pouvez choisir un assureur autre que celui proposé par la banque, pour des économies parfois flagrantes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Compare Properties

Compare (0)